FUTURE
French UniversiTy on Urban Research and Education

check
Skip to main content

Porté par Université Paris-Est, FUTURE est un projet scientifique et institutionnel construit avec sept membres et associés de la Comue : l’Ifsttar, l’UPEM, ESIEE Paris, l’EAVT, l’EIVP, l’IGN et l’ENPC. Ces huit établissements forment le consortium I-SITE et sont signataires de la convention avec l’Agence Nationale de la Recherche, principal opérateur pour l’enseignement supérieur et la recherche du programme des Investissements d’Avenir. Labellisé en Février 2017, le projet est d’une durée de 10 ans, commençant par une période probatoire de 4 ans.

Centré sur le thème de la «ville de demain», le projet scientifique de l’Initiative FUTURE est structuré autour de trois défis : la ville économe en ressources naturelles et en énergie, la ville sûre et résiliente, la ville intelligente au service du citoyen. Il a vocation à démultiplier la fertilisation croisée des connaissances et des compétences présentes entre sciences dites dures, sciences de l’ingénieur et sciences humaines et sociales. Pour ce faire, il s’appuie sur :

  1. un niveau très élevé d’interdisciplinarité,
  2. une approche multi-échelles (du laboratoire au démonstrateur territorial),
  3. un dispositif d’équipements et de plateformes unique,
  4. la co-innovation avec les partenaires socioéconomiques.

Le projet repose également sur la création d’un outil institutionnel capable de porter dans le temps long la stratégie, aussi bien en matière de recherche, de formation, de soutien au développement économique et d’appui aux politiques publiques qu’en termes de partenariats et de ressources. Cet outil est une université d’un type nouveau en France, construite à partir d’un organisme national de recherche, l’Ifsttar, d’une université, l’UPEM, d’une école nationale supérieure d’architecture, l’École d’Architecture de la Ville et des Territoires à Marne-la- Vallée – Eav&t et de deux écoles d’ingénieurs : ESIEE Paris et l’École des Ingénieurs de la Ville de Paris - EIVP. L’IGN travaillera à un plus grand rapprochement de l’ENSG-Géomatique avec le futur établissement, tandis que l’École nationale des Ponts et Chaussées y sera associée par voie de convention.

L’ambition du projet est déclinée en axes stratégiques et actions concrètes qui seront mises en oeuvre en coopération avec les partenaires académiques et socioéconomiques de l’I-SITE, associée à une politique de ressources humaines ambitieuse et une gouvernance souple et réactive pour une nouvelle dynamique, structurante et intégratrice. Les axes stratégiques du projet sont les suivants :

Recherche

  • Développer l’interdisciplinarité au service de l’excellence du site sur la ville de demain grâce aux programmes Funds for Excellence, Interdisciplinary Research et « Infrastructure innovante de référence internationale »
  • Attirer les meilleurs et fidéliser les talents formés sur le site par la mise en place de dispositifs de recrutements d’excellence et d’accompagnement des talents

Formation

  • Proposer une offre de formation d’excellence sur la ville de demain, grâce au programme School of Excellence et au nouvel Institut des hautes études sur la ville
  • Favoriser l’insertion professionnelle des étudiants et des doctorants à travers la mise en place du programme « Réussite et excellence pour tous » et l’intensification d’une stratégie partenariale avec le monde socioéconomique en formation initiale et par apprentissage
  • Soutenir l’innovation pédagogique en s’appuyant sur les deux Idefi du site, la création d’un Learning Innovation Center et de dispositifs incitatifs à l’investissement pédagogique

Valorisation et relations socioéconomiques

  • Favoriser la recherche-action, l’expérimentation et l’entrepreneuriat, par le développement d’une offre unique de plateformes expérimentales et de démonstrateurs
  • Renforcer les coopérations avec le monde socioéconomique, à travers des modalités innovantes de recherche partenariale (co-programmation, carrières duales)

Relations internationales

  • Constituer et piloter un réseau européen sur la ville, en se positionnant comme Point d’Information National (PIN) sur la ville et coordinateur des structures équivalentes au niveau européen
  • Internationaliser la formation et la recherche : en formation, par la création de masters internationaux et d’un Institut des hautes études sur la ville et, en recherche, par la création d’une Ligue internationale sur les villes durables, favorisant le montage de projets stratégiques commun avec les 10 meilleurs sites internationaux sur la ville (TU Delft, Singapour…)

Vie étudiante, vie de campus

  • Créer une identité de site et en favoriser le sentiment d’appartenance à travers le partage d’une marque commune, des services aux communautés à forte valeur ajoutée et des actions favorisant l’intégration des nouveaux entrants (Welcome office)
  • Construire une attractivité fondée sur la créativité, l’innovation et le développement durable

Considérée comme un levier essentiel de l’excellence, la politique de ressources humaines concentre un peu plus du tiers des financements I-SITE : 25% sont dédiés au développement de l’emploi scientifique et aux mesures d’accompagnement des équipes scientifiques afin d’attirer et soutenir les talents ; 9 % sont consacrés aux fonctions d’appui mutualisées au service de la recherche et de la formation (ingénierie pédagogique, ingénierie de projets, business développement), via le Centre d'innovation pédagogique ou le Bureau des partenariats économiques.

La gouvernance est réactive et représentative de l’ensemble des communautés avec des modalités souples favorisant des circuits de décision efficaces, et une association de l’ensemble des communautés membres, notamment les étudiants (Parlement étudiant).

Le budget est de 304 M€, dont 36 M€ d’intérêts générés par un capital de 280 M€ affecté à FUTURE au titre des investissements d’Avenir, pour les quatre premières années du projet.

keyboard_arrow_up